Soins palliatifs en Ile de France : implication régionale de la Corpalif

Organisation régionale pour les soins palliatifs

Le parcours patient

 

Dans le cadre du Projet Régional de Santé 2018-2022 qui s'inscrit dans la Stratégie Nationale de Santé, la CORPALIF œuvre à promouvoir une logique de parcours pour tout patient relevant de soins palliatifs en Île de France.

 

La mise en œuvre opérationnelle des parcours patients :

  • repose sur l’instauration de nouvelles coopérations entre l'ensemble des professionnels intervenant auprès du patient et de ses proches ;
  • implique la mise à disposition de ressources et d’outils permettant la construction de nouvelles organisations ;
  • vise à un accès à tous aux soins palliatifs et à l’amélioration de la qualité de la prise en charge du patient et de ses proches.

 

Focus soins palliatifs

Issu du Projet Régional de Santé 2018-2022 :

 

« Depuis la nouvelle loi de santé publique de janvier 2016, loi de modernisation de notre système de santé, les dispositifs en soins palliatifs (reconnaissances contractuelles) ne font plus l’objet d’implantations opposables pour les unités de soins palliatifs (USP) et les équipes mobiles de soins palliatifs (EMSP). Depuis la suppression de la notion de mission de service public (MSP), les soins palliatifs ne figurent donc plus en tant que tels dans le SRS.

L’ARS Ile de France continue cependant à renforcer le dispositif des soins palliatifs. Comme demandé dans le dernier plan national (2015-2018) pour le développement des soins palliatifs et l’accompagnement en fin de vie, une coordination régionale des soins palliatifs a été installée et pour ce faire une convention de partenariat a été signée avec la CORPALIF (coordination régionale des soins palliatifs). Le champ des soins palliatifs va continuer à être développé pour que plus de patients atteints de pathologies en stade avancé soient pris en charge.

Ainsi :
  • Les organisations territoriales des professionnels de soins palliatifs veilleront à couvrir les EHPAD ;
  • L’anticipation de la mise en place de la démarche palliative va être renforcée notamment en cancérologie par la tenue de RCP (réunions de concertation pluridisciplinaire) onco-palliatives ;
  • Pour permettre une prise en charge concertée entre professionnels de santé, une astreinte H24 de soins palliatifs tenue par des médecins experts en soins palliatifs devra être déployée ;
  • La Corpalif en lien avec l’ARS devra veiller à garantir des organisations permettant d’éviter les ruptures de parcours pour la prise en charge de patients relevant de soins palliatifs ;
  • Pour aider à la prise en charge au domicile des patients relevant de soins palliatifs, les hôpitaux de jours de soins palliatifs ainsi que l’HAD doivent être développés afin d’assurer l’interface entre le domicile et l’hospitalisation ;
  • L’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques (l’ERRSPP) doit continuer sa mission d’acculturation auprès des professionnels en soins palliatifs adultes. »

  

Notre rôle dans l’organisation des soins palliatifs en Ile de France

Favoriser le développement des coopérations et la mise en place de coordinations efficientes

 

Les soins palliatifs, encore trop peu connus de l’ensemble des professionnels de santé et du grand public, s’inscrivent dans un parcours nécessitant une continuité des soins et un relais avec les professionnels impliqués depuis le diagnostic de la maladie.

 

La CORPALIF vise à :

  • impulser une dynamique de travail sur les soins palliatifs dans les départements d’Île de France, afin de favoriser les échanges et la mise en place de coopérations entre acteurs de différents champs. 21 membres du Conseil d’Administration tiennent le rôle de « référent départemental », par binôme pour chaque département et 7 référents pour Paris (75). Par l’impulsion d’une dynamique territoriale, les référents assurent une veille sur chaque département.
  • soutenir les structures, les équipes et les profesionnels dans la conception, la mise en application et la diffusion de pratiques partagées et dans tout autre projet
  • assurer un rôle d'interface entre les acteurs de soins palliatifs et les tutelles

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’antenne de votre département ?

 

 

liens