Soins palliatifs / fin de vie : les plans de développement nationaux

Plans de développement des soins palliatifs et de l'accompagnement de fin de vie

Les plans de développement des soins palliatifs ont permis depuis 1991 de définir des objectifs, des moyens et des actions afin d'assurer un développement de l'offre des soins palliatifs dans les établissements ainsi qu'en ambulatoire. 

 

 

4ème plan national de développement des soins palliatifs (2015-2018)

 

 

Ce 4ème plan répond à 2 priorités :

  • Placer le patient au cœur des décisions qui le concernent
  • Développer les prises en charge au domicile. 

Il s'articule autour de 4 axes : 

  • Informer le patient sur ses droits et le placer au cœur des décisions qui le concernent
  • Développer les prises en charge au domicile, y compris pour les résidents en établissements sociaux et médico-sociaux
  • Accroître les compétences des professionnels et des acteurs concernés
  • Réduire les inégalités d’accès aux soins palliatifs

 

 


 

3ème plan national de développement des soins palliatifs (2008-2012) 

 

 

Le 3ème plan national de développement développe 3 axes : 

  • La poursuite de développement de l'offre hospitalière et l'essor des dispositifs extra-hospitalier
  • L'élaboration d'une politique de formation et de recherche 
  • L'accompagnement offert aux proches

 


 

2nd plan national de développement (2002-2005)

 

Le second plan vient complèter la circulaire du 19 février 2002 qui précise l'organisation des soins palliatifs et de l'accompagnement (définition des missions des réseaux de soins palliatifs et des services d'hospitalisation à domicile, définition de la notion de démarche palliative dans tous les services, concept de lits identifiés soins palliatifs...). Le plan se décline en 3 axes : 

  • Accompagnement à domicile
  • Développement de structures spécialisées en soins palliatifs
  • Information au public 

 

1er plan national de développement (1999-2001) 

 

Au début des années 90, le développement des soins palliatifs sur le territoire connaît une progression très inégale. Le rapport Neuwirth de 1998 constate l’absence d’une législation en matière de soins palliatifs,  responsable des difficultés d’inégalités de développement. Face à ces inégalités territoriales, le premier plan triennal de développement des soins palliatifs (1999-2001) est élaboré en vue de mieux répartir l’offre de soins.