Les événements de la Corpalif : coordination des soins palliatifs d'Ile de France

Evènements

National 

 

 

Présentation de l'étude COVIDEHPAD

 

Date : 15 septembre 2020, de 17h à 18h30

Séminaire en ligne


Présentation de l'étude nationale COVIDEHPAD coordonnée par la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie dans le cadre du wébinaire interdisciplinaire Bourgogne-Franche-Comté Penser la pandémie.

 

chaîne youtube du seminaire

 


 


4èmes rencontres de soins palliatifs pédiatriques

 

 

Depuis le 22 avril 2005, date de la promulgation de la première loi dite « Leonetti », limiter ou arrêter les traitements, y compris vitaux, est possible chez l’enfant dès lors que ces traitements relèvent d’une obstination déraisonnable. Après 15 ans de pratiques, ce processus de réflexion et de décision continue de poser question, tant dans la forme que sur le fond. Et si la situation n’est pas simple en médecine adulte, elle est plus complexe encore en pédiatrie, compte tenu de « l’incapacité juridique » inhérente au statut de mineur, et de la grande difficulté à définir, et placer au centre du débat, une notion aussi subjective que l’intérêt supérieur de l’enfant.

 


Concrètement, quels enfants sont concernés par cette situation ? Quels acteurs pour soulever la question, et mener la réflexion sur une limitation ou un arrêt des traitements possiblement déraisonnables ?
Des parents diront : « C’est insupportable de le voir souffrir, faites quelque chose » ou encore « je n’en peux plus », « faites tout ce qu’il faut pour qu’il vive… Dieu seul décidera », « bien sûr, on le reprend à la maison ».
Des soignants diront : « Je ne comprends pas… », « ils ne peuvent pas tout arrêter comme ça ! », ou encore « c’est de l’acharnement, de la folie», « vite… une réunion, c’est urgent ».
Chacun d’entre nous est confronté à des dilemmes éthiques, à ses propres valeurs existentielles, à ses peurs et à ses moyens pour les supporter. Et l’enfant dans tout ça ? Comment, tout en respectant les singularités en jeu, articuler la réflexion, la décision et la mise en œuvre de cette décision d’arrêter ou de limiter les traitements chez cet enfant gravement malade ?

Ces interrogations sont au cœur de notre pratique soignante des enfants gravement malades et de leur famille, nous qui sommes en charge de ces enfants, qui que nous soyons et où que nous travaillions : éducateur-trice, aide médico-psychologique, infirmier-ère, psychologue, médecin, à domicile, dans un établissement médico-social ou à l’hôpital. Toutes ces questions, et d’autres que vous apporterez, seront abordées au cours de ces deux journées à l’aide de conférenciers-ières de différentes disciplines.

 


 

Journée doctorale de la Plateforme de recherche nationale sur la fin de vie 

 

Date : Mercredi 07 octobre 2020 

Lieu : Maison des sciences de l'homme (MSH) Aquitaine Université Bordeaux Montaigne 10 Esplanade des Antilles 33 607 Pessac

 

Plus d'informations 

 


 

 

Congrès de la Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs

 

Date : 1er au 3 septembre 2020 

Localisation : Strasbourg 

 

Plus d'informations 

 


 

 

 

 

International

 

 

Soins palliatifs et de fin de vie en temps de pandémie

 

Date : Jeudi 15 octobre 2020

Lieu : Visioconférence

 

La planète entière mesure l’ampleur des conséquences de la pandémie qui sévit actuellement et qui bouleverse les réseaux de santé de l’ensemble des pays. Pendant que les politiciens s’affairent à gérer les enjeux socio-économiques et que les scientifiques s’activent au développement de traitements novateurs, l’ensemble des secteurs d’activités redouble d’ingéniosité pour transiger avec les diverses répercussions de cette crise. Si la couverture médiatique dresse un portrait quotidien de la situation aux soins intensifs et de la situation précaire dans lesquelles les populations à risque se trouvent (dont les centres de soins de longue durée), rarement entendons-nous parler de l’importance centrale d’offrir des soins palliatifs et fin de vie (SPFV) de qualité pendant cette pandémie. En effet, le recours aux organismes communautaires qui fonctionnent bien souvent grâce à des bénévoles âgés, le chamboulement des processus de deuil et des rites funéraires, la grande difficulté d’obtenir du répit pour les familles et les proches-aidants ainsi que l’impossibilité de visiter des membres de la famille lors des dernières heures de vie sont toutes des réalités auxquelles les organismes et les personnes œuvrant en SPFV ont dû faire face. Cette rencontre virtuelle sera l’occasion de discuter des SPFV en temps de pandémie et de faire ressortir des innovations dans ce domaine. Des travaux de chercheurs chevronnés reconnus internationalement seront présentés.

 

Programme et inscriptions


 

 

11ème Congrès recherche EAPC

 

Date : du 06 au 08 octobre 2020

Lieu : Palermo, italie 

Plus d'informations ici